Cristaux LémuriensAucun produit dans cette catégorie.

Cristaux Lémuriens
Le cristal Lémurien : un peu d’histoire : Dans les années 40, des mineurs aux Etats-Unis ont découvert deux mines dans les montagnes de Serra do Cabral, dans la région de Minas Gerais.
Après la seconde guerre mondiale, lorsque les américains quittèrent les lieux, les mines furent contrôlées par les familles brésiliennes qui étaient alors propriétaires de ces terres, à leur origine. Ces familles décidèrent de rouvrir les mines dans les années 90, en commençant par la plus grande des deux qui avaient été decouvertes par les américains.
C’est dans des galeries de cette mine qu’ont été découverts les cristaux Lémuriens. Ceux-ci étaient enveloppés dans du sable. Leur extraction a donc pu se faire très facilement.
Les personnes qui ont extrait directement les cristaux Lémuriens de leur emplacement disent les avoir découverts en position verticale, leurs pointes enfoncées dans le sol sablonneux, comme si quelqu’un les avait « plantés ». Contrairement aux quartz et autres cristaux, les cristaux Lémuriens n’étaient donc pas attachés à une souche mère, à une roche ou à un amas. Soigneusement disposés dans le sable, ils auraient été placés là il y a des milliers d’années.
Les cristaux Lémuriens se présentent rarement sous forme d’amas cristallins et la plupart de ceux qui ont été découverts sont de longues pointes de cristal, plus ou moins larges.
Chaque cristal Lémurien est unique. La façon dont ils réfractent la lumière les rapprocherait plus du diamant que du simple quartz. Placés sur une source de lumière, les cristaux Lémuriens sont semblables à des pointes de laser. La façon dont la lumière les traverse est également l’un des paramètres permettant de différencier les véritables cristaux Lémuriens du simple quartz, tout comme les stries apparentes.
Les cristaux Lémuriens se caractérisent par les stries horizontales sur leurs faces, ce qui les différencie des quartz qui présentent généralement des faces lisses et claires. Les stries reflèteraient l’âge de ces cristaux. Mais certaines informations affirment que ces stries sont bien plus que cela : il s’agirait de codes, d’informations, implantés et programmés dans le cristal, par une civilisation très ancienne.
Si l’on se réfère aux légendes, la Lémurie serait une ancienne civilisation qui aurait disparu dans l’océan Pacifique il y a des milliers d’années. Certains disent que les volcans d’Hawaï et les îles polynésiennes sont les sommets d’anciennes montagnes lémuriennes.
Si leur rareté les caractérise, il en est de même de leur puissance vibratoire. Les cristaux Lémuriens agissent en puissants catalyseurs.
Ils permettent de régénérer et renforcer l’aura et les champs énergétiques en refermant les failles qui pourraient affaiblir l’organisme et l’être multidimensionnel.